Un poète :  André  a été fait prisonnier le 4 juin 1940 comme sous-lieutenant d'artillerie, c'est pendant sa longue captivité (> avril 1945) quil écrit une pièce de théâtre La Légende du Chevalier (jouée en 1941 au camp et en 1943 à la Comédie-Française avec l'accord de la Résistance), des poèmes (pour des veillées religieuses) et qu'il assure un cours sur le roman pour les officiers prisonniers dans les divers camps où il fut retenu (7).

De 1946 à 2007 il écrit d'autres oeuvres poétiques : Cantique d'amour au Maroc (1946), Colloque au chevet d'une basilique (mis en musique par Georges Delerue et  représenté en son et lumières de 1954 à 1974 à Lisieux), un  Oratorio et Odes et Cris (deux recueils composés chacun de trois longs poèmes) et une Cantate au Cosmos (2007).

André et la poèsie


La légende du Chevalier, inédit, pièce montée en 1943 à la Comédie française puis en 1944 salle Pleyel à Paris

Cantique d'amour au Maroc, Seghers, Paris, 1952

La Jeunesse et la Machine, inédit, poème dramatique joué au stade de Lourdes, 1952

Le jugement d'Oedipe, inédit, 1953

Le jeu de l'espérance, inédit, texte monté en enregistrement par Jo Tréhard et animé par des équipes de jeunes ruraux, 1954

Colloque au chevet d'une basilique, spectacle son et lumière, musique et choeurs de Georges Delerue, monté à Lisieux, 1955

Poème sur Abraham, inédit, 1956

Parole dans Chartres, poème enregistré dans la cathédrale, 1957

Lumière sur le Monde, oratorio mis en musique par Georges Delerue et présenté sur l'étang de Berre, 1960

Le sextuor d'Orly, inédit, 1961

Itinéraires, oratorio mis en musique par Raymond Depraz et diffusé à partir de 1973 sur les antennes de France Musique et France Culture, 1973

Oratorio, EPI, Paris, 1977

Odes et Cris, EPI, Paris, 1977

Naïves ovations, Paris, 1996