Il n’y a pas d’enseignement, sans illustration. Et cette illustration peut être assurée par le recours à un  récit analogique, par  l’usage de métaphores malicieusement choisies, mais aussi par des références, empruntées à un bestiaire attrayant.

 

N’en déplaise à certains, il n’a jamais été possible et ,  il le sera de moins en moins, d’avoir un enseignement fait seulement  d’une rationalité, rigide, trop fortement déductive, sans pause imaginative ; les jeunes ont besoin d’avoir leur attention, leur mémorisation, leur logique attirées par de l’image. Ce qui peut paraître trop abstraitement clair risque de ne pas laisser de repères de mémoire.

Le traitement des récits contenus dans le présent ouvrage,  tous originaux, même si parfois il s’agit de « standards » revisités, se veut vivant parce que tirés d’entretiens et d’échanges nourris entre André de Peretti et François Muller. Avec humour et délicatesse, parfois sans ménagement, mais dans la considération haute de l’éducation et de la formation,  le « sage » aborde devant témoin  les principales problématiques actuelles de l’Ecole. Des compléments, des requêtes, des explicitations et quelques détours sont proposés par son interlocuteur,

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

clinam3

Le clinamen ou le changement en éducation

Go to link